logo Coro Polifonico Cremonese  

Histoire Directeur
It Fr Uk De

 

   A partir d’octobre 2003, avec Federico Mantovani

Depuis octobre 2003 le Choeur est sous la direction de Mr Federico Mantovani, avec qui l’activité de l’ensemble continue soit en vue de l’éducation musicale et de la diffusion du répertoire choral dans les localités de la province aussi, normalement  peu considérées , soit en vue de l’étude et de l’exécution d’oeuvres symphoniques et chorales importantes.

Un laboratoire pour la technique de traitement de la voix, avec un grand nombre de participants,  réalisé en collaboration avec le Centro di Musicologia “W. Stauffer”, ainsi que de nombreux concerts en province ont marqué, pendant 2004, l’application du Choeur et de son directeur dans le secteur de la formation et de la diffusion de la musique; à Paques, on a exécuté la Passione Secondo S.Marco de Perosi, avec une composition que Mr Mantovani a dédié au choeur. En 2005, un programme original de premières musicales a terminé les célébrations pour le Ve centenaire de la naissance du poète Pétrarque.

Pendant la meme année, les exécutions de la Petite Messe Solennelle de Rossini ont été nombreuses, dont la plus prestigieuse à Alaquàs (Espagne), à l’occasion du jumelage de Crémone avec cette ville.Toujours en 2005, l’exécution de Ein Deutsches Requiem de Brahms, avec l’Orchestra Filarmonica de Vérone, qui a connu un grand succès de public.

En 2006, le choeur a feté le 250e anniversaire de la naissance de Mozart, avec le Requiem du grand musicien autrichien, présenté à l’occasion du "Festival Terre d’Acqua" et des spectacles de "Musica di Fine Estate" (concerts à Viadana, Pandino et dans la cathédrale de Crémone).

Parmi les spectacles musicaux de l’année 2007, ceux du IXe centenaire de la cathédrale de Crémone ont été remarquables: l’exécution de la cantate Pater Pauperum, composée par Mr Mantovani et dédiée au saint patron de la ville et le concert pour l’inauguration de l’autel St Michel restauré.

De nombreux projets ont souligné, en 2008, les quarante ans du Coro Polifonico: entre autres, un concert dans la cathédrale de Crémone (le Stabat Mater de A. Dvorjak), préparé par des conférences d’approfondissement musical, théologique et littéraire et la publication d’un livre rassemblant faits et réflexions sur l’histoire du choeur, avec des témoignages et des éssais aussi. Invité au théatre Ponchielli, à la fin de la saison lyrique, le choeur a exécuté la Messa di Gloria de Puccini, à la mémoire du150e anniversaire de sa naissance.

   Une décennie avec H. Raul Dominguez

Depuis janvier 1993, à la suite de la renonciation de Monsieur l’abbé Caifa, et jusqu’à septembre 2003, le maitre argentin Dominguez a dirigé le choeur. Ses choix artistiques ont ouvert au choeur de nouvelles perspectives, par l’étude d’auteurs du XIXe et du XXe siècle aussi, tels que Franck, Bruckner, Brahms, Saint Saens, Fauré, Sttrawinsky, Ives, Britten, Janaceck, Respighi, Duruflé: auteurs peu coutumiers pour un choeur d’amateur. Parmi les exécutions crémonaises les plus marquantes de ces années,  on rappelle l’Oratoire de Noel de J.S.Bach (1993), la Messe de Strawinsky (1994), le Requiem de Fauré (1995), le Requiem de Mozart (1996), la version intégrale du Messie de Handel et la Symphonie des Psaumes de Strawinsky (1998), la Messe en ut de Beethoven (1999),  Ein Deutsches Requiem de Brahms (2000) et la Création de Haydn.

De plus, le Choeur a profitablement collaboré avec d’autres importantes institutions musicales de la ville: avec le "Gruppo Musica Insieme" pour un programme de Strawinsky, avec la "Rassegna Spazionovecento" (1994-1998) et la "Schola Gregoriana" d’Antonella Soana pour un concert de chant grégorien et polyphonique, dédié à Palestrina et De Lassus (1994). Pendant deux ans, en collaboration avec l’Administration de la Province et la Mairie de Crémone, le Coro polifonico a proposé, en particulier aux jeunes étudiants, un “laboratoire de chant choral” avec des projets didactiques, en vue d’un spectacle conclusif. L’oeuvre Carmina Burana d’Orff (théatre Ponchielli de Crémone, 1996) et l’oratoire Le Roi David de Honegger (cathédrale de Crémone, 1997) ont représenté l’issue des deux “éditions”.

En collaboration avec le Théatre Ponchielli de Crémone et l’orchestre “I pomeriggi Musicali”, le choeur a exécuté un concert dédié à Giuseppe Verdi à l’occasion d’un centenaire (2001) et la Messa Solenne de Ponchielli, en première exécution moderne (2002).

   25 ans avec le premier directeur, Monsieur l’abbé Dante Caifa

Née en 1984, notre association libre et culturelle s’est toujours occupée, en plus de ses propres exécutions musicales, d’initiatives dans le camp de la culture aussi, en collaboration avec les administrations publiques et locales, par exemple à l’occasion de l’Exposition Documentaire dans le Baptistère de la ville (1989), dédiée à la musique et aux musiciens de la cathédrale de Crémone du XVe au XVIIe siècle, accompagnée d’un catalogue comprenant des essais spécifiques, et des annales de la Chapelle des Laudes du Samedi de 1596 à 1666.
Durant sa longue activité, le choeur a fondé deux événements annuels: les concerts de Noel et de Paques dans la cathédrale, très appréciés par le public et où, à coté du répertoire proprement liturgique – messes, motets et répons – figuraient aussi des pièces d’inspiration religieuse telles qu’un Stabat Mater et un Magnificat de Pergolèse, le Gloria de Vivaldi, le Stabat Mater de Rossini, le Magnificat du Vespro della Beata Vergine de Monteverdi et celui de J.S. Bach. Les solistes étaient Adriana Anelli, Leo Nucci, Myriam Gauci, Mario Bolognesi, Giusy Devinu, Carlo Zardo, Gastone sarti, Orazio Mori, Marilyn Turner, Laura Groppi, Masako Tanaka Protti, Natascia Sevastianova, Ilaria Geroldi, Marina Morelli.
Les exécutions musicales ont été nombreuses, pour des événements prestigieux aussi: le concert  polyphonique dans la basilique des saints Come et Damien à Rome, en 1982; celui de l’inauguration du festival de musique sacrée à Caen, en Normandie, en 1985; le concert de Monteverdi à Crémone, en l’église St Marcellino, pendant la meme année; les concerts donnés en 1986 dans la basilique St Marc à Milan et dans l’église de la Paix à Brescia; la présence à la saison des concerts d’Alba, en 1992.

En novembre 1992, avec l’école de paléographie musicale de Crémone et la Fondation “W.Stauffer”, le Coro Polifonico Cremonese a réalisé un important événement musical et culturel pour célébrer le IVe centenaire de la mort de Marc’Antonio Ingegneri: une journée d’études, conduites par d’illustres musicologues, a fait revivre dans la ville de Crémone la mémoire de cet auteur éminent, qui eut le mérite d’entreprendre la formation de Claudio Monteverdi.